Les Chroniques d'Algaroth

Groupement de GN - région Rhône-Alpes - Ain
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
L'adresse officielle des Chroniques d'Algaroth est désormais disponible, pour nous contacter envoyez nous un mail à lc.algaroth@gmail.com
Derniers sujets
» jeux de plateau et jeux en générale
Mar 19 Déc - 21:07 par Narvath

» présentation
Jeu 14 Déc - 12:01 par sqruig le skavens

» L'eveil, Premier Opus: Rörk. Synopsis / Introduction
Jeu 21 Sep - 12:22 par kazuki

» Nouvelle arrivante
Mer 20 Sep - 14:35 par zeuz51

» Bijour, bijour
Mer 20 Sep - 14:31 par zeuz51

» Bonjour, bonsoir, a que coucou c'est mwé
Mer 20 Sep - 14:27 par zeuz51

» Présentation Sarah
Mer 20 Sep - 14:22 par zeuz51

» Bonjour de la Drôme
Mer 20 Sep - 14:19 par zeuz51

» Présentation Naliaa
Mer 20 Sep - 14:17 par zeuz51

Les posteurs les plus actifs de la semaine
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Décembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      
CalendrierCalendrier
Sujets similaires

Partagez | 
 

 Les Saäkis (orcs)

Aller en bas 
AuteurMessage
Arne
Président
Président
avatar

Messages : 1111
Date d'inscription : 01/09/2012
Age : 22
Localisation : Ain (01)

MessageSujet: Les Saäkis (orcs)   Ven 9 Jan - 12:55

SAÄKI






Race : Orcs
Continent : Xethalis
Pays : Gurgh
Emblème : Un crâne fendu rouge sur un fond noir.
Taille Homme : 1m70- 2 mètres
Taille Femme : 1m60 – 2 mètres.
Couleur yeux : marron, noirs, gris, rouge, vert à la limite mais pas de bleu.
Couleur de cheveux : Toutes
Couleur de peau : Vert sombre, pâle, voir gris. Pas de vert clair ni de rouge.
Espérance de vie : 80 (mais la plupart meurent avant d'infections, de combat...)
Dieux : Mrörn


Pour le RP :
PV : 18
Classes : Barbare, Guerrier, Rôdeur, Chaman, Archer, Invocateur.


Origine :

Jadis, le peuple orc Saäki était puissant et très important dans la région. Les saäkis étaient très nombreux et vivaient sur ce territoire avec les nains de Thormul. Depuis toujours une guerre violente et incessante faisait rage entre les deux camps. Les batailles ne se comptaient plus, pourtant aucun des deux coté n'avait l'avantage sur l'autre. Les deux armées semblaient être à armes égales.
Cependant tout bascula le jour où la guerre cessa. Il n'y avait aucun vainqueur, à vrai dire, la guerre cessa du jour au lendemain à cause d'une invasion. Des géants apparurent dans les montagnes et les envahirent. Les saäkis et les nains tentèrent de repousser l'ennemi chacun de leur coté, cependant les pertes étaient devenu nombreuses avec la guerre, ils se firent battre très aisément. Les nains fuirent dans leur capitale sous une montagne gigantesque.
Les orcs quand à eux, n'avaient aucune capitale, seulement des camps éparpillés, ils durent tous se séparer et vivre en nomade dans les montagnes de Gurgh, fuyant les géants et en se défendant. Cependant la majorité décidèrent de partir de ces montagnes et ils rejoignirent le désert au nord.

Des orcs errants dans les montagnes :

Les saäkis restent unis et forts, en petit nombre. Ils ont bien quelques endroits où ils peuvent se mettre à l'abris du danger, mais les orcs ont leur fierté. Ils préfèrent être nomades sur ces terres aux mains des géants, et ils sont prêts à les attaquer à la moindre occasion (en restant rationnel bien sûr... Ils ne se jettent pas sur une armée de géants). Ainsi ils voyagent constamment et ne se pose jamais longtemps. Chacun à sa tâche particulière dans le groupe et rien n'est laissé au hasard.
Pour chaque troupe il y a des éclaireurs, chefs de guerres, chef de clan, chaman. Tout le monde a une place bien précise qui le suivra toute sa vie.
Les orcs ne forge que très peu, il n'ont pas le temps de tout installer pour en faire une de qualité. Ainsi il n'ont que quelques bouts de métal comme armure ainsi que des armes. Ils portent le plus souvent des fourrures et des peaux. Ils s'entrainent durement et sont très endurant. Leurs journées sont exténuantes et tuerais de fatigue le premier étranger qui rejoindrait leur clan. Ainsi ils sont spécialiste dans le domaine de la chasse, du tannage, de la couture, mais aussi dans la connaissance des plantes et le pistage.
Les saäkis restent un clan éparpillés mais très unis. Ils sont solidaires et basent leur forces dessus. Ils ont domptés les oiseaux des environs et s'en servent pour communiquer à travers le pays. Ainsi dès qu'un clan est en danger les autres rappliquent le plus vite pour les défendre. De plus si un clan manque de nourriture, des voisins viendront les soutenir.

Mais ne nous méprenons pas, on pourrait croire que ces orcs sont bons et gentils, mais ils restent des brutes épaisses. Ils sont solidaires et uni, mais ils sont extrêmement hostiles. De plus ils sont calculateurs et plutôt intelligent (contrairement à certains). Lorsqu'ils partent en guerre ils foncent, mais ils ont un stratagème différent à chaque fois. Ce sont des adversaires redoutables, peu de personnes s'en sortent face à eux. Il arrive que certains groupes sortent de leur frontières pour aller dans les pays voisins. À ces moment là, c'est la panique. Les orcs attaquent rapidement et efficacement dans les villages, pillant tout en un éclair, ne laissant aucun survivant, et sans que la garde n'ait le temps d'arriver. Bon, il arrive qu'il y ait des survivants, mais ils sont souvent dans un piteux états... Surtout que leur « signature » consiste à leur couper la langue.


De la vie au trépas :

Les orcs n'ont pas le temps de faire la fête, des cérémonies ou autres. Ils sont sans cesse en marche, fuyant constamment le danger et cherchant à se venger de leurs ennemis gargantuesques. Lorsqu'un orc naît, on lui offre un pendentif avec le symbole de son clan, comme une sorte de carte d'identité. À la mort d'un orc, il le laisse le plus souvent sur place, soit ils prennent le temps de l'enterrer rapidement, puisque le laisser sur place pourrait donner des informations sur leur direction. Il leur arrive également de les lancer du haut des montagnes. On raconte même que certains orcs mangent leur congénère lorsqu'ils sont mort...

Un dieu pour les orcs : Mrörn

Mrörn est la divinité des saäkis. On peut le dire, ce n'est pas un dieu de pacotille. Il est le dieu de la guerre, de la victoire, mais aussi de l'échec. Il le vénère depuis des temps immémoriaux et ne cesseront surement jamais de le louer. Il représente la force et la brutalité. On dit qu'il est aussi grand que les géants et qu'il pourrait les anéantir seul. Mrörn aime le sang, il aime les combats, la guerre, et il n'aime pas les défaites. Ainsi les saäkis pensent que le dieu Mrörn les met à l'épreuve à cause du manque de victoire lors de la guerre contre les nains. Mrörn serait déçu de la faiblesse des saäkis face à des êtres inférieurs et il leur en aurait fait payer le coût en faisant apparaître les géants.  Ainsi les orcs les plus courageux s'empressent de s'attaquer aux géants pour montrer leur force et leur valeur devant leur dieu tout puissant.

Petit saäkis deviendra grand... :

Les jeunes orcs sont entrainés très tôt afin qu'ils puissent survivre avec le reste du clan. Ils ne peuvent être le fardeau d'un autres, bien que chacun soit solidaire, si l'orc reste un boulet trop longtemps, ils le laissent. Il arrive que certains arrivent à vivre seul, mais c'est plutôt rare.
Les saäkis sont grands, fort et costauds, ils apprennent rapidement et s'adapte vite. Ainsi dès 7-8 ans ils commencent déjà à s'entrainer à l'épée. Dès qu'il est assez robuste, l'orc doit porter  toute ses affaires, ils ne sont pas ménagés et vivent à la dure dès le début. Cependant ils ne sont pas maltraités par les adultes qui ne sont pas méchants (évidemment ça peut dépendre des clans).



Compétence raciale : Les orcs ne connaissent pas la peur et résiste à l'intimidation. Non mais attendez, ils se battent sans cesse contre des géants, c'est pas un ptit bout d'homme qui va leur faire peur. De plus les orcs ont la capacité de rendre muet une personne durant le Gn. Comment ? C'est très simple, il lui coupe la langue, c'est leur coté sympathique.

___________________
Je ne crois que ce que je bois. Je ne bois que ce que je crois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lcdagn01.lebonforum.com
 
Les Saäkis (orcs)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Neomics

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques d'Algaroth :: Nos GN :: Histoire, Civilisations et Races d'Algaroth. :: Races dans leur Pays et Continent :: Races du Continent Xethalis :: Pays Gurgh-
Sauter vers: